24 septembre 2008

corrigé T2:: la méditerranée interface Nord Sud

Evaluation, étude d’ensemble documentaire, classe de Terminale 2L :

Sujet : Quels sont les effets des contacts et échanges méditerranéens sur les sociétés et les territoires ?

 

Première partie : analysez l’ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes

1. En quoi cette vue du port d’Alger traduit l’ancienneté des contacts et échanges entre les deux rives de la Méditerranée (doc. 1) ?

Vue d’Alger permettant de voir au premier plan le port de commerce avec des conteneurs (peut-être en provenance de la rive N) ainsi que des installations de stockage d’hydrocarbures (à destination du N)

A l’arrière plan, quais de style européen, d’époque coloniale…

 

2. Montrez que l’espace méditerranéen connait une forte littoralisation (doc. 1, 2, 4 et 5).

Espace méditerranéen caractérisé par une forte concentration d’hommes et d’activités sur le littoral. Ainsi avec le port de commerce d’Alger, mais aussi le port de plaisance de Sousse-El Kantaoui, entouré de bâtiments récents, et en particulier de résidences destinées à clientèle aisée (présence de piscines), destinés à l’accueil de touristes.

L’île de Djerba est aussi marquée par l’importance des activités touristiques sur son littoral, ces activités tendant à devenir dominantes pour cette île

Enfin dans le cas de la Turquie, littoralisation tenant au développement des activités touristiques mais aussi à une agriculture commerciale sur le littoral. En outre rôle central d’Istanbul comme port et porte de passage migratoire, renforçant le rôle d’un littoral qui tend à attirer les migrants de l’arrière pays.

 

3. En quoi peut-on dire que les sociétés du Sud méditerranéen sont influencées par la proximité du Nord (doc. 2 et 3) ?

Sociétés paraissant influencées ici du fait de l’attirance migratoire exercée par les pays du Nord de l’île. En outre influence tenant aux réseaux tissés par les immigrés vivant en Europe et qui ont conservé des contacts avec le pays d’origine (ici le Maroc). Ces immigrés sont des agents de transformation sociale p. ex. ici en introduisant la démocratie participative… et leur rôle dans leur pays d’origine en matière de développement entraine aussi une action de l’Etat renouvelée en ce domaine.

 

4. D’après l’ensemble des documents, quelles mutations économiques se produisent dans les pays du Sud et de l’Est méditerranéen ?

Mutations économiques tenant au développement d’activités nouvelles sur les littoraux sud et est méditerranéen. C’est le cas avec le tourisme qui se diffuse sur certaines côtes, entrainant de profondes transformations des paysages littoraux, mais pas seulement. Se développe aussi une agriculture littorale dans certains pays, comme la Turquie ici, destinée au commerce. Développement d’activités portuaires mais aussi d’extraction de matières premières étant aussi au cœur de ces mutations. 

Pour autant ces mutations ne concernant pas que les seuls littoraux. Certains arrière pays paraissent connaitre un profond renouveau en matière de développement (électrification, construction de routes…) du fait de l’action d’immigrés, d’autres au contraire voient leur économie rurale traditionnelle péricliter (centre de la Turquie, centre de l’ile de Djerba…)

 

5. Quelles sont les retombées positives et négatives de ces mutations (doc. 2, 3 et 4) ?

Mutations permettant l’entrée de devises liées au tourisme, mais aussi de développer des activités insérées dans les échanges internationaux (ici l’agriculture commerciale turque, mais aussi les activités commerciales des villes portuaires). En outre, développement progressant dans certains arrière pays (ex. Maroc).

En revanche les arrière pays voient certaines quitter leurs terres. De même les activités qui permettaient à certains espaces éloignées des littoraux de vivre tendent à disparaitre au profit des revenus plus lucratifs du tourisme. Enfin, émergence de pôles d’activités construits pour les Occidentaux, certes pourvoyeurs de devises, mais dont ne peuvent pas vraiment profiter les autochtones…

 

Seconde partie : à l’aide des réponses aux questions, des informations contenues dans les documents et de vos connaissances, rédigez une réponse organisée au sujet :

Quels sont les effets des contacts et échanges méditerranéens sur les sociétés et les territoires ?

1. Des échanges très variés susceptibles d’avoir une influence plurielle

-Des échanges commerciaux inégaux caractérisés par l’envoi de matières premières et de produits manufacturés à faible valeur ajoutée dans le sens Sud-Nord, par l’envoi de produits à forte valeur ajoutée dans le sens Nord Sud.

-Des échanges touristiques essentiellement Sud-Nord qui traduisent l’inégal développement

-Des flux migratoires majoritairement orientés Sud-Nord et qui se partagent entre flux légaux et clandestins.

 

2. Une littoralisation accrue et des échanges qui peuvent permettre d’améliorer le développement au Sud

-les villes du Sud connaissent une forte croissance urbaine et le développement de nouvelles activités.

-les paysages littoraux sont en mutation sous l’influence des échanges méditerranéens (développer sur les transformations des paysages des pôles touristiques, mais aussi de certaines villes portuaires où ces mutations s’inscrivent dans la longue durée des contacts avec le Nord.

-les contacts peuvent être bénéfiques pour le développement des pays de la rive Sud (rôle des réseaux d’immigrés… mais aussi de certaines actions internationales –programme MEDA ; UPM…)

 

3. Des effets non désirés des contacts et échanges

-Au Sud les arrière pays semblent quelque peu délaissés du fait de la littoralisation affectant ces territoires

-L’urbanisation littorale parait peu contrôlable et entraine de nombreux effets pervers : développement d’habitations peu salubres, insuffisance de réseaux routiers, d’adductions d’eau…)

-Les zones de contact migratoires sont des zones de tensions…

 

Posté par roou_hg à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur corrigé T2:: la méditerranée interface Nord Sud

Nouveau commentaire